Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

No pasaran… Lou TGV

7 Février 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #écologie

Un  matin en lisant la presse, je suis tombé de ma chaise, un article du Figaro m’a étonné…

« Mobilisation européenne contre le TGV » le journaliste relate,  une manifestation à la frontière espagnole : 15 000 personnes contre la construction d’une ligne « LGV » (ligne à grande vitesse). Cette ligne qui traversant le sud de la France et les Pyrénées rejoindra l’Espagne pour atteindre Madrid.

images-4-0591.jpg  
 

Victor Pachon, président du Collectif des associations de défense de l'environnement (CADE), l'un des principaux organisateurs de la manifestation : s'est félicité de "l'extension européenne" que connaît le mouvement anti-LGV. "Les dés ne sont pas jetés: la LGV doit être arrêté".
 

Ces manifestations sont soutenue par les mouvement écologistes  (Europe écologie en tête) … Ensembles écologistes et riverais, se mobilise contre les lignes TGV et LGV qui doivent traverser les régions sud ouest, sud est, de chaque coté des frontières Espagnoles et Italienne la colère des riverains monte.
 

A l’origine de ces manifestations quelques riverains qui se fédèrent avec à leur tête des avocats, ou des décideurs (souvent des néo ruraux) à la tête de la protestation. Les opposants juges les projets inadaptés, trop chers, ou nuisibles à la faune la flore etc.

La réalité est quelquefois « différente » les anglo-saxons appelle ce phénomène Nimby (voir lien) Not In My Back Yard (« Pas de ça dans mon jardin »)

« J’ai choisi de m’installer à la campagne, pour profiter d’une certaine qualité de vie. A dix minutes de mon travail, et je ne vois pas pourquoi un TGV (ou autre chose) passerai au fond de mon jardin (ou a quelques kilomètres) pour gâcher mon paysage …

Ce phénomène bien connu, est souvent récupéré pas des associations qui lutte contre les volontés d’aménagement des l’états, et globalement contre  leurs politiques.
 

Le grand débat sur les transports de demain, proposait la construction d’infrastructures de ferroutage permettant le transit des camions et du fret. Sur le modèle Suisse, reliant ainsi la Belgique et la Hollande à l’Espagne, l’Angleterre à l’Allemagne, la France a l’Italie, par des lignes de fret à grande vitesse pour transporter : céréales, produits chimiques, matériaux de constructions etc.
 

La Suisse n’a pas un territoire aussi étendu et pourtant 20 ans ont été nécessaires pour mettre les camions en transit sur des trains.
 

La France est situé au carrefour de l’Europe, il serait temps de commencer à agir…

 

Il est vrai que beaucoup d’écologistes préfèrent l’avion… Surtout quand la télévision n’est pas présente…

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Beñat 08/02/2010 11:58


Mauvaise langue...


Oscar 08/02/2010 16:14


je sais...