Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Trace directe

6 Septembre 2011 , Rédigé par Oscar Publié dans #Auto Lib

Commençons donc aujourd’hui par le projet autolib qui dans moins de 3 mois sera une réalité à Paris…

Le lancement de l’opération véhicule électrique en libre service de la Mairie de Paris est en effet prévu début décembre 2011…

Autolib calqué sur le modèle du Vélib devrait permettre aux Franciliens d’utiliser une voiture électrique pour de courts trajets à l’intérieur d’un périmètre composé de Paris et la petite couronne…

Le groupe Bolloré qui assurera la délégation de service public, propose un système de location de voiture électrique qui permettra la trace direct …  je m’explique :

Pour vos déplacements d’un point A vers un point B vous réservez le départ a l’horaire qui vous convient puis arrivé à destination vous laissez le véhicule sur un emplacement libre, comme avec un taxi… Sauf peut-être que vous serez obligé de réserver une place a l’arrivée (problème de répartition des véhicules comme avec le vélib)

L’opération sera un succès, pour plusieurs raisons la première : tous les projets mis en place sous les mandatures de Bertrand Delanoë sont des succès (ils finissent tous par être copiés) Vélib, Paris plage, le tramway, la fête de la musique, le défilé du 14 juillet (pour les deux derniers je ne suis pas sur, mais il en aurait eu l’idée).

Une autre raison qui annonce un triomphe pour Autolib la curiosité des Parisiens qui vont vouloir essayer la fameuse Blue Car …

  « Mon Cher j’ai utilisé la voiture électrique en bas de chez moi c’est formidable », « Delanoë a eu une idée géniale, je n’en vois pas l’utilité pour moi si cela rend service aux autres… et c’est écolo non ?   »

La raison suivante est que la rentabilité du projet n’entre pas en compte, Autolib sera un échec commercial (les déficits sont déjà provisionnés) le but poursuivi par le groupe Bolloré qui met en place la location de véhicules électriques en libre service est industriel la commercialisation des batteries pour l’industrie le bâtiment, les réseaux de distribution et de production d’électricité. Autolib permettra de tester en grandeur réelle la viabilité de choix technologique audacieux

Le projet sera suivi dans le monde entier, une publicité de plusieurs années avec un retentissement planétaire cela n’a pas de prix de plus les municipalités partenaire prendront en charge certains frais (construction des stations, réseaux d’alimentation) ce qui limitera les risques financiers.

Toute l’opération sera habillée d’écologie, de durable, de sauvons la planète, Il est prévisible (probable) que le démarrage d’Autolib s’accompagne aussi de discours lénifiants, écolos moralisateurs, de manifestations dignes d’un « patronage »… mais n’anticipons pas.

Allez une petite vidéo avec un gentil petit couple bien installé


par Oscar

 

une autre plus écolo 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article