Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Une petite phrase…

15 Novembre 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #grève

À la SNCF, les petites phrases vont bon train (je sais c’est facile), dans la bouche d’un responsable régional certains mots prennent un relief particulier…

 À l’heure du bilan après un mouvement social dur, long de 17 jours l’évaluation du préjudice financier continue. Le fret a encore perdu 25 % de ses clients, les pertes d’exploitation s’évaluent en millions d’euros chaque jour. Les manques à gagner dus aux conflits successifs s’additionnent. Depuis plusieurs années, beaucoup de clients se sont détournés du transport  ferroviaire, du fret et des TGV…

 

5-2680.jpg


Guillaume Pépy a été très clair, pour la plupart des grévistes la ponction sur la feuille de paye sera lourde, elle représentera, plus d’un demi-salaire au mois de novembre. La SNCF ne procèdera pas à un étalement sur les salaires a raison de 3 jours par mois comme le réclament plusieurs syndicats. À Lyon, plusieurs centaines de cheminot de la CFDT et de Sud rail ont bloqué les locaux de la direction régionale du groupe pour faire pression sur la direction et obtenir la répartition sur plusieurs mois des retraits de salaires.

Voilà pourquoi la CFDT et la CGT pensent compenser avec leurs fonds propres la perte de revenus pour les plus bas salaires et verser une petite somme à chaque adhérent.

Il ya quelque jours Jacques Goolen le responsable de la région nord a la SNCF s’est exprimé dans « Nord Eclair » il a confirmé les propos de son patron et en a même « rajouté un peu » en parlant de la responsabilité.

« Oui, sans étalement. Je comprends le souci des syndicats, nous les avons reçus au niveau régional, et les agents grévistes vont vivre des mois difficiles, même avec le versement d'une sorte de 13e mois à la mi-décembre. Mais chacun doit prendre ses responsabilités »

Jacques Goolen a ajouté en direction des associations d’usagers qui souhaite un geste commercial de la part de la SNCF, un remboursement, ou des réductions à venir.

« Le service minimum a permis d'assurer 30 % des liaisons, mais avec une qualité de service moindre. On a rendu la vie de nos clients difficile mais, chacun devait se sentir concerné par le mouvement social puisque 70 % des Français ont dit soutenir cette grève interprofessionnelle. Nous réfléchissons à des offres commerciales pour remotiver les usagers qui ont été déçus. Des pistes sont étudiées et à discuter avec le conseil régional ».


Oui vous avez bien lu, 70 % des Français « auraient » soutenu le mouvement alors parmi eux il se trouve certainement, des usagers, des usagères, il faut qu'ils puissent aussi assumer…  


 

© texte et photo Oscar

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article