Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Trains gratuits et ouverture a la concurrence …

23 Janvier 2011 , Rédigé par Oscar Publié dans #coût des transports

La SNCF est dans la tourmente, la grève des usagers du TGV pourrait s’étendre aux TER, pour calmer les voyageurs, Guillaume Pépy a proposé des indemnisations aux abonnées des lignes ou les incidents sont les plus nombreux…

Les langues se délient, c’est d’abord RFF qui déclare ne pas disposer de moyens financiers suffisant pour faire face à la détérioration du réseau ; la SNCF renchérie par l’intermédiaire de David Azéma Directeur Financier de la SNCF qui déclare : « il faut clarifier la question du financement » du système ferroviaire français. « Le système est en impasse de 1,5 milliard par an ». C’est un appel du pied à l’État, pour obtenir une rallonge budgétaire…

5-1819.jpg


Dans le même temps la région Languedoc Roussillon lance l’opération TER a 1 euro sur la ligne Nîmes/ Le Grau-Du-Roi Roi dès l’été et en décembre 2011, ce tarif concernera la ligne Perpignan/Villefranche, au printemps 2012 le tronçon Carcassonne/Quillan (Aude), avant une ligne translozésienne (La bastide/ Mende/ Marvejols) et un tronçon dans l’Hérault, entre Béziers et Bédarieux. La Région procédera à un bilan des étapes successives début 2013…

M. Bourquin (président de la région) a eu une bonne idée, le succès sera au rendez-vous, les jeunes (lycéen, collégien, étudiant, chômeur) vont se précipiter un après-midi à la plage pour un euro… un euro s’est vite dit, car au prix du billet il est probable qu’il n’y aura aucun contrôle, alors ce sera du voyage gratuit. Puis vu la réussite, il faudra rapidement ajouter des trains, embaucher des conducteurs, puis augmenter la fréquence, et l’amplitude horaire en été revenir de la plage le plus tard possible ? En hiver aussi c’est beau la mer (c’est mieux qu’un deux pièces cuisine avec vu sur le parking) et ainsi de suite…

La gratuité n’existe pas (ou si peu) pour compenser le manque à gagner, la région va solliciter les entreprises, les contribuables, l’État et les « riches » c’est simple.

Et l’ouverture a la concurrence ?

Elle arrive ! Dès 2012, Véolia / Trenitalia se déclare prêt a concurrencer la SNCF sur des trajets « grandes lignes » mais aussi sur les lignes TER. À l’inverse de la SNCF, une société privée se doit de réaliser des bénéfices ou du moins d’atteindre l’équilibre.

Le prix du billet de transport ne couvre au mieux que 30 a 40 % du coût réel (c’est déjà important) dans le cas d’une entreprise privée la négociation avec les Régions se situera au nombre de clients transporté, un prix moyen sera défini et payé par les conseils régionaux en plus des recettes de la vente des billets.

La gratuité des transports (ou du transport a 1 euro) implique le financement intégral du transport ferre par les contribuables (la classe moyenne), les entreprises et les taxes…


5-1804-copie-1.jpg

                                                      la gratuité des TGV ?


Beaucoup de français, n’utilise pas le train, pour des raisons diverses pour ceux là qui ne profitent pas de tarifs bas ou de la gratuité apparente (mais qui payent des impôts et des taxes) je propose l’électricité a un euro/mois… c’est possible non ? Le collectivisme peut avoir ses bons côtés 

 

© Oscar

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article