Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Sur la réserve

24 Octobre 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #grève

Le gouvernement promet, « les réserves stratégiques de carburant seront débloquées pour faire face à la pénurie si le conflit s’enlise ».

Ces réserves stratégiques représentent 27 % de la consommation annuelle de l’année précédente en France soit environ 90 jours de consommation.

Ces réserves existent’ elles ?

Depuis la crise pétrolière de 1974 l’État français, est adhérent a l’AIE (Agence Internationale de l’Énergie)  est devant l’obligation de constituer des stocks pour faire face a des conflits économiques : crise pétrolière, conflit entre pays producteurs de pétroles, problème grave d’approvisionnement…

Les réserves sont sous la responsabilité du CPSSP (Comité professionnel des stocks stratégique pétrolier) ces réserves sont répartie sur 230 lieux de stockage à travers le territoire français.

Les différentes réserves sont destinées à un usage civil (les forces armées gèrent de manière autonome leurs réserves).

Le carburant est disponible, mais en quelles circonstances utiliser ces réserves ?

Le gouvernement peut débloquer ses réserves avec l’accord de l’AIE et de l’Union européenne… Et ce, uniquement en cas de crise internationale grave, un conflit social n’a pas la même portée qu’un tremblement de terre ou un ouragan.

Le gouvernement ne peut pas décider seul, si la France ouvre les vannes sans en demander l’autorisation, elle se retrouvera en infraction.


 

Soutenir que la pénurie n’existe que dans la tête de consommateurs, et jouer sur le volume des importations de produits pétroliers finis (essence, gas-oil, kérosène, fuel) est donc la seule solution actuellement…

Le déblocage des raffineries, des dépôts est en court souhaitons qu’il aboutisse avant que la pénurie s’installe durablement.

Si demain tout le circuit de raffinage et distribution est remis en marche, il faudra compter avec les difficultés logistiques. La répartition du carburant sur tout le territoire est un case tête comment réguler une consommation frénétique, irréfléchie, liée a la peur de manquer.

Les vieux réflexes existent toujours, mai 68 est encore dans toutes les mémoires et l’habitude de « faire des réserves » reste tenace

Cela me fait penser que je n’ai plus de sucre… 

 

source le Figaro.fr

© texte Oscar

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article