Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Sadur depuis trop longtemps !

9 Janvier 2011 , Rédigé par Oscar Publié dans #usagers

L’association des usagers de la ligne D du RER (ou plus précisément l’association d’usagers en colère)  publie ses propres statistiques de régularité de la ligne…

L’association conteste les statistiques publiées par la SNCF et valider par le Stif (84,7 % en 2009) oui cette année-là plus de 80 % des trains était considéré à l’heure suivant un calcul savant (depuis abandonné).

Selon que l’on regarde la bouteille, moitié vide ou moitié peine…

Le panel représente 10 000 usagers du RER D, les contributeurs ne se contente pas de noter les incidents, mais y  ajoute une cause probable du disfonctionnement (caténaire, feuilles mortes, aiguillages, matériel vétuste etc.)

Depuis le début de la collecte de ces informations  (octobre 2010) il ne se passe pas une seule journée sans plusieurs incidents graves : trains supprimés, incident sur l'infrastructure fixe, incident sur un train, problème de circulation, colis suspect, signal d'alarme, accident de personne, retard important… En décembre la neige et les mouvements sociaux, à d’autres périodes la dilatation des rails ou un vol de câbles.

 

Tous les détails sont consignés le nom des missions, l’horaire, la direction (Paris province ou l’inverse).

 

C’est une nouvelle tendance, les usagers des transports urbains commencent à se fédérer pour agir, faire entendre leurs voix (pas simplement dans les urnes). Les élus de tout bord soutiennent les usagers (qui sont aussi des électeurs), quelquefois à contrecœur, et comprennent que les beaux projets de métros automatiques, de créations de nouveau transport, les usagers y sont sensibles, mais avant une rénovation profonde du réseau existant ne serait pas superflue…

 

Les débats successifs à propos du Grand Paris et de l’Arc Express, montre que l’exaspération des voyageurs quotidiens qui  matin et du soir qui subissent le stress des transports souhaitent avant tout une amélioration rapide des conditions de circulations des métros, des trains, des bus…

Voilà pourquoi l’accord entre la Région et l’État sur les grands projets devrait permettre (une fois le financement acté) de consacrer une partie de l’argent a la rénovation des RER et des infrastructures (deux ou trois milliards d’euros) pour éviter la faillite des lignes B, D, A, et de la ligne 13 du métro.  

 

© Oscar

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article