Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Rupture de charge…

20 Février 2012 , Rédigé par Oscar Publié dans #RER

 

gilet-rer-.jpg

Aujourd’hui je voulais vous parler du site qui fait le buzz (ou qui le fera un jour) le nouvel indicateur proposé parle ministère des Transports et du Développement durable www.qualitetransports.gouv.fr , l’intérêt d’un tel site me dépasse compiler les retards, les annulations ? Peut être pour exercer une « légère pression » sur les sociétés de transports et par la même, offrir un peu de « com » pour monter que les dysfonctionnements représentent un faible pourcentage des millions de trajets quotidiens…

Ce qui ressort de la « Commission d'enquête relative aux modalités, au financement et à l'impact sur l'environnement du projet de rénovation du réseau express régional d'Île-de-France » (qui rendra ses conclusions mi-mars 2012), c’est la difficulté des organisateurs de transport, a gérer les surcharges quotidienne des lignes RER, les pannes matérielles, ou les incidents divers sur des lignes qui traverse la région du sud au nord, d’ouest en est, sur des longueurs de 150 a 180 kilomètres avec quelquefois deux sociétés qui se partage une ligne (voir ligne A et B), ce qui a pour conséquence de couper la circulation sur la presque totalité de la ligne en cas d’incident (voir)

Les lignes de RER de plus en plus longue et complexe avec des branches qui grandissent en bout de ligne… Chaque ville doit avoir sa gare RER, pour pouvoir prétendre : « nous les habitants de (mettez le nom qui vous convient) nous sommes aujourd’hui a 35mn du centre de la capitale (en théorie).

La réponse à la surcharge des lignes : le cadencement mis en place actuellement sous l’autorité du Stif serait une réponse, mais ce mode de circulation, allonge (très) sensiblement le temps de trajet et n’évite en rien les arrêts du trafic en cas de pannes.

Pierre Mongin (président de la RATP) parle à demi-mot des possibilités de retournement pour pouvoir assurer un service partiel sur une partie de ligne.

 Le patron de la RATP pense plutôt rupture de charge il s’agira de morceler les lignes (trop longue) avec une partie RER B sud de Denfert-Rochereau au terminus Saint Rémy, et retour, la partie centrale jusqu'à gare du Nord puis la portion Nord vers Roissy toujours géré par la SNCF ce qui en cas de problème permettra d’assurer un service aux usagers sans supprimer les liaisons directes. Le RER conserverai son E (pour express) et tout le monde sera content… ?

J’ajouterai que la proportion d’usagers qui circulent sur la totalité de la ligne est faible (1 à 2 %) soulagerai toutes les liaisons RER cela obligerai les usagers a changer de train une fois au maximum…


 texte et photo Oscar

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article