Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Raisonnement a un euro

24 Avril 2012 , Rédigé par Oscar Publié dans #TER

 

SNCF Austerlitz-9996306

 

L’opération TER à un euro est un succès, la région Languedoc Roussillon n’en fini plus de s’auto féliciter de la réussite, pour l’usager cette mesure à un parfum de gratuité…

Du coté de  la SNCF, les visages se crispent en effet la mesure a augmenté la fréquentation au-delà du supportable (+58 %), et l’opérateur se retrouve face a une obligation de rallonger ses trains, d’augmenter la présence des personnels, plus de conducteurs, de contrôleurs, d’agents chargés d’assurer la sécurité des voyageurs, du personnel d’entretien pour nettoyer les rames… Malheureusement, l’augmentation de fréquentation ne compense pas le manque a gagner du a la forte baisse des tarifs…

La SNCF réclame au conseil régional la différence, et ajouterai bien 7 € par voyageurs pour compenser les investissements quel doit effectuer ce qui augmentera la contribution régionale de 40 millions d’euros…

Il est bien entendu que l’opération ne laisse pas indifférent les usagers des autres lignes qui sur l’air du pourquoi eux et pas nous ? Réclament aussi un TER a pas cher.

Pour Christian Bourquin (président du conseil régional), il est bien sûr prévu d’étendre a tout le territoire régional le principe du train a un euro c’est une question de temps (et d’argent ?).

 

Les temps sont durs que l’argent se fait rare, Jean-Paul Dupré le député-maire de Limoux (Languedoc Roussillon) a écrit au préfet de la région pour lui demander de confirmer l’engagement de l’État dans la « rénovation » de la ligne TER Carcassonne Quillan a hauteur de 3,33 millions d’euros et précise que : "ni les usagers, ni les élus ne comprendraient, ni n'accepteraient un tel reniement "  

 

Une région décide de baisser fortement le prix des billets de TER, elle doit compenser le manque à gagner a la SNCF, comme les caisses sont vides elle s’adresse a l’État qui par la suite emprunte sur les marchés pour continuer a offrir aux habitants un avantage que personne ne demandait la boucle est bouclée

toutes les régions de France ont dans leurs cartons des idées comme celle-ci, la gratuité ou la création d’un tarif très bas pour inciter les personnes à prendre le train, mais cela reste une décision délicate, car derrière le financement des transports n’est plus assuré.

La Région Ile de France s’apprête à revoir les tarifs du transport, le prix du pass navigo pourrait baisser fortement là encore l’État devra compenser une mesure évalué a 500 millions d’euros chaque année

 

Le TER a un euro est sur les rails, l’usager est content le contribuable un peu moins :

Quand on tue le cochon, tout le monde est content sauf le cochon.

 

texte et photo Oscar

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article