Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Pas assez vite

25 Juin 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #concurences

La France n’ouvre pas assez vite son réseau ferre à la concurrence. Les opérateurs européens de transport (public ou privé) sont impatiens… (Le Monde)

 

La Deutsche Bahn (DB), Trenitalia, mais aussi Veolia plaident que la mise en concurrence est une réalité juridique en 2010, et aimerai bien se partager les lignes rentables dans les meilleurs délais…

La SNCF est en train (facile) de négocier avec l’État la prise en charge financière des déficits liés à ses obligations de service public et d’aménagement du territoire.

L’augmentation des « péages » versés a RFF ne permet plus a la SNCF de financer les lignes déficitaires avec les bénéfices du TGV qui se réduisent peu à peu 

toutes les lignes, Corail, Intercités, Téoz (le "train qui ose") et trains de nuit qui fait perdre 200 millions d'euros par an (selon les calculs) à la SNCF. Certaines de ces liaisons ont déjà été rénovées en 2003 les autres doivent l’être prochainement…

 

 

 

En échange l’État prélèvera une taxe sur les billets des voyageurs, mais prolongera de 3 ou 5 ans son contrat avec la SNCF et participera au renouvellement du matériel roulant.

Veolia-Transport, la DB et Trenitalia se sont portés candidats à la reprise de ces lignes, mais aujourd’hui, l’État n’accèdera pas à leurs demandes… 

Les concurrents maintiennent la pression et souhaitent que la durée de ces nouveaux contrats soit la plus courte possible.


Guillaume Pépy c’est exprimé aux Rencontres nationales du transport régional (24/06/ 2010) à Tours sur l’ouverture à la concurrence : « Aujourd'hui, les régions devraient-elles expérimenter l'ouverture à la concurrence du transport public comme réponse aux enjeux de développement ? » « Si cela devait arriver, il faut que la concurrence soit équitable, dans un cadre social harmonisé »…


images-4-1823.jpg


Nous y voilà, les opérateurs concurrents on profité des dernière années pour remettre de l’ordre dans les acquis sociaux des salariés des transports la DB a réformé les contrats de travail des cheminots et aujourd’hui engrange de copieux bénéfices…

Le torchon brule entre la SNCF et ses concurrents, il n’est pas à exclure que cet été les TGV de la SNCF ne puissent plus atteindre Milan, Trenitalia a modifié la signalisation et les mesures de sécurité sur les lignes italiennes… Peut-être aussi pour répondre à la difficulté de s’implanter sur le réseau français…

Les régions et l’État ne pourront pas longtemps continuer à ignorer les règlements européens et l’ouverture à la concurrence est inévitable…

Hier en tête du cortège les Cheminots manifestaient pour le maintien des acquis et la conservation de leur régime spécial de retraite…

À ce train-là, en 2018 il ne devrait plus y avoir beaucoup de Cheminots à la SNCF...

 

 

© Texte et photos Oscar

 

lire aussi


Fusil a 3 coups

Sale boulot

Concurrence sociale

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article