Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Le juste prix…

29 Août 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #coût des transports

L’été se termine, dans quelques jours pour une grande partie des salariés la rentrée se profile et les augmentations de tarifs des services, et du transport pèseront plus lourd sur le budget des ménages…

Les voyageurs vont retrouver la chaleur et la convivialité des RER, les quais du métro encombrés et les incidents indépendants de la volonté des transporteurs.

images-4-0245.jpg


Les changements de tarif des abonnements de transport (+3,9 % en Ile de France) concernent la plupart des salariés et des entreprises situées en zone urbanisée.

L’été est propice à toutes sortes d’augmentation, le transport, les autoroutes, l’électricité le timbre, etc.

L’argument principal des entreprises publiques (ou semi-publique) chargé d’assurer un service garanti au public (sic) justifie les hausses de tarifs par des besoins accrus d’investissement ou de modernisation de l’entreprise.

Les entreprises de services (publique ou privée) commercialisent du service or, ce service n’est pas soumis à des augmentations de matière première ou très peu.

 

images-4-2100.jpg


Prenons l’exemple, d’une société de transport routier de marchandises : le tarif est négocié en fonction du service rendu, si une augmentation du prix des carburants ou des péages intervient, les prix peuvent être renégociés entre les partenaires, mais en aucun cas le transporteur n’opposera à son client l’obligation du renouvellement de son parc de camions ou la réfection de ses locaux pour justifier une augmentation du tarif de ses prestations. Dans le tarif proposé, l’entreprise intègre l’amortissement du matériel, la modernisation et l’entretien de l’outil de travail c’est la règle…

Les entreprises publiques de transport assurant un service public semblent ignorer les obligations faites aux entreprises tout court…

La SNCF propose des dizaines de tarifs différents pour la même destination, mais ne définit pas clairement un tarif de base en fonction d’une prestation précise :

Le prix du Paris Lyon (en TGV) variera en fonction de paramètre tellement nombreux que le client ne saura jamais s’il a bénéficié d’une (vrai) réduction ou du tarif normal !

Ce flou tarifaire, pour presque toutes les prestations assurées par l’entreprise, participe à la difficulté d’évaluer le coût réel du ferroviaire et de fixer un tarif en rapport avec les dépenses engagées…

Voilà pourquoi périodiquement l’État ou des augmentations (annuelles) de tarif équilibrent la comptabilité de sociétés publiques…

© Texte et photos Oscar

lire aussi Augmentation Imagin’ able  

            NOME

             29,7 %

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article