Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

la troisième voie

20 Novembre 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #Grand Paris

La troisième voie était déjà esquissée par Roland Castro au cours du premier débat (Grand Paris, Arc Express) à la toute fin, il a pris la parole en expliquant qu’il fallait aussi porter une part de fantaisie et de rêve et d’invention dans un projet d’urbanisme aussi conséquent

La circulation de ligne automatique au dessus des rocades autoroutières (A86) comme a Séoul, ou dans d’autres capitales asiatique.

Le 18 novembre 10, équipes d’architectes présentes un projet commun, ou des concepteurs, d’ordinaire si égoïstes, et jaloux de leur « génie » travaillent ensemble et présente au gouvernement un projet cohérent parmi eux les plus grands noms de l’architecture contemporaine (Jean Nouvel, Yves Lion, Richard Rogers, Roland Castro…)

L’idée directrice du projet est la réutilisation de l’existant, les lignes dédiées au Fret (et sous utilisés) le cadencement de toutes les nouvelles lignes : le voyageur ne se préoccupe plus de savoir si la rame dans laquelle il vient de monter s’arrête a sa destination il le sait puisque chaque train est omnibus… une nouvelle approche de la mobilité en Ile de France».

Une délégation a été reçue mercredi dernier par le Nicolas Sarkozy qui a salué la qualité du travail accompli et a lancé de suite des études de faisabilité.


L’Atelier international du Grand Paris (AIGP), urbaniste, à donc présenter son projet Il se traduit par 24 lignes de transports pour un coût de 25 milliards d’euros. Circuler se déplacer, est de plus en plus difficile et l’urgence c’est l’interconnexion entre les lignes, la mobilité nouvelle sera de desservir tous les territoires de petites et grandes couronnes autour de la capitale sans précisément traverser celle-ci en contournant les correspondances trop chargées et relier les pôles les plus essentiels une ligne

« On est dans une urgence pour les transports. Circuler, se déplacer, c’est difficile aujourd’hui », a déclaré Bertrand Lemoine, directeur de l’Atelier international du Grand Paris.
L’AIGP veut « proposer un scénario » et « une nouvelle approche de la mobilité sur le territoire du Grand Paris », a-t-il souligné.
Leur plan consiste à développer reliant Versailles, la Défense, Nanterre jusqu’à l’aéroport de Roissy en passant sur l’A86 en viaduc, selon l’architecte Jean-Marie Duthilleul, des lignes express reliant les 28 pôles d’échanges, et les gares TGV.

Ce troisième projet bouscule les certitudes, et appelle a une gouvernance différente des transports, ce qui me déçoit un peu c’est la vitesse oubliée les liaisons omnibus sont rassurante pour les usagers, mais traverser la banlieue nord au dessus de l’A 86 en ligne directe d’un seul bond en profitant d’un paysage confortablement assis… j’en suis impatient.

 

© texte Oscar
lire aussi  le Grand Débat ...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article