Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

L’idée de trop

23 Novembre 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #électeurs

Cela commence souvent, par une délibération du conseil municipal dans une ville « moyenne », les élus se posent des questions…

Que faire pour améliorer l’offre de transport public ? Mieux desservir notre mégapole, qui compte 15 000 habitants (en incluant les animaux domestiques), enrichir l’offre de transports et promouvoir « l’écologie »…

 

5-1686.jpg


Cette question est multiple, en traduisant l’interrogation en français courant cela donne : que faire pour épater l’électeur ;  couper l’herbe sous le pied  de l’opposition, et ainsi conserver la mairie aux prochaines élections ? Notons que la question est la même dans toutes les municipalités.

Après une longue réflexion, les élus se décident pour une enquête auprès des administrés, « on ne sait jamais, une bonne idée cela ne se refuse pas », de plus cela permet de connaître l’opinion des résidants, pour agir sellons leurs désirs… Non je n’ai pas prononcé le mot !

La consultation est lancée, relayée par les médias (le journal local), c’est toujours un franc succès, et les propositions arrivent : plus de bus, vers le centre-ville, des vélos en libre-service, des scooters électriques en libre-service, des parkings accessibles, l’interdiction des voitures dans l’agglomération, un service de bus de nuit pour les étudiants, un tramway, etc. En résumé, prévoir un service de transport maximum à un prix modique, voire gratuit…

 Parmi toutes les idées, la municipalité va privilégier les propositions de la population la plus jeunes, car il est bon de comprendre les aspirations des futurs électeurs.

Une fois les décisions entérinées par le conseil municipal, l’appel d’offres est lancé et de nombreuses entreprises se précipitent, car la création d’un réseau de transports en commun c’est beaucoup de subventions, et d’argent public…

5-0491.jpg


Les propositions arrivent : des tramways, les vélos en libre-service, un système de location de voitures électriques, de monocycles solaires, des bus éoliens (soyons fous)…

Les points communs de chacune des propositions, l’innovation et l’exclusivité ; en effet  chaque situation nécessite une réponse particulière et votre ville est unique…

Une innovation, ce mot cache souvent un projet à l’état de prototype, et unique signifie que le coût de la réalisation sera étudié en fonction des possibilités d’endettement de la commune…

Plusieurs villes moyennes payent encore les conséquences de projets mal étudiés ou inadaptés à la géographie du lieu, des prototypes peu fiables, et couteux en entretiennent sans parler, d’installation déficitaires, mais tellement « festives » (le Velib).

 

© texte et photos Oscar

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article