Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Horaires élastiques

2 Avril 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #usagers

Le soleil réchauffe un peu les nombreux voyageurs, ce matin sur le quai d’Arcueil les yeux tournés vers l’horizon interrogent sur l’arrivée de la rame, déjà 3 minutes de retard. Les suppositions vont bon train : une caténaire ? Un suicide ? Une grève-surprise?

La régularité des transports en Ile de France, m’impressionne la RATP annonce pour les métros un taux 99%, pour les RER plus de 90% une belle fiabilité…

images-4-1157.jpeg

Alors comment la RATP arrive à de tels chiffres ?

Comme le révèle Le Monde.fr, la régie établie un ratio entre le nombre de rames prévues et le nombre de rames effectivement en circulation

Dans le métro, est considéré en retard un voyageur qui attend sur le quai plus de trois minutes en heures de pointe (7 h/9 h 30, 17 h 30/19 h), plus de six minutes en heures creuses et plus de dix minutes en heures de nuit (après 22 heures).

Ce calcul est pondéré par des références, des études de flux, des fréquences de rames (important la fréquence des rames)…

Le RER est soumis a un autre mode de calcul sont comptabilisé a l’heure les voyageurs qui arrivent avec un retard de moins de 5 minutes.

Quand un train arrive à La Croix de Berny avec 4 minutes de retard, puis 7 minutes à Antony seuls seront comptabilisées en retard les voyageurs descendant à Antony.

En CM2 les élèves planchent sur de problème de trains qui se croise ou qui roule a des vitesses différentes le problème est le même… (Soyez attentifs)

Sur le RER à une heure donnée la fréquence des rames est de deux minutes, si à cause d’un incident la fréquence est ramenée à un train toutes les quatre minutes (nous sommes toujours sous les 5 minutes) la régularité est de 100% mais le trafic est de 50%...

Dans le contrat passé entre le Stif et la RATP figure une mesure de production qui fixe ligne par ligne un nombre minimum de rames et de kilomètres à effectuer chaque jour. Ce qui permet en cas d’incident de service (en heures de pointe) de faire rouler plus de trains en heures creuses pour compenser les retards par un nombre de voyages supplémentaires les conducteurs traine des banquettes…

 

images-4-0461.jpg

Aujourd’hui en heure creuse sur les lignes B et A du RER les rames se suivaient à moins de 2 minutes… à croire que le service du matin a été difficile ?

Les mouvements sociaux, grève, débrayages, sont exclus du calcul de régularité.

Quel bénéfice pour la RATP ?

La RATP et le Stif sont liés par un système de bonus-malus si la régularité est bonne la Régie obtient un bonus dans le cas contraire elle paye des compensations… Une histoire de quelques millions d’euros… 


Source Le Monde.fr

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article