Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Halte péages

19 Janvier 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #péages

En 2005 le premier ministre Dominique de Villepin a « bradé » les autoroutes de notre pays. Ce qui faisait toujours bondir, le regretté Premier Président de la Cour des Comptes Philippe Seguin hostile a cette privatisation ainsi qu’aux conditions (opaques) de cette privatisation.

 Les grands groupes (Vinci, Effirage, et Abertis) sont devenus concessionnaire d’infrastructure routière payée par l’impôt… Et comme chaque année ils nous le font payer.

      800px-A 20 bei Langsdorf

La nouvelle facture augmente au rythme de l’inflation « plus » (il y a toujours un plus).

L’annonce des nouveaux tarifs,  devrait intervenir le 27 janvier prochain pour une application au 1
er février, elle sera commune à toutes les sociétés d’autoroute (peut être pour atténuer le choc).

Le choix dans la date est délicat, juste avant les grands départs  en vacances pour que chaque automobile puisse déposer ne contribution supérieure dans la poche des concessionnaires.
 

L’augmentation, comme chaque année sera plus sensible sur les parties les plus fréquentées des autoroutes, et insignifiante sur les tronçons déserts. Pour préparer votre voyage, consultez bien les tarifs des autoroutes sur le net.

L’association 40 millions d’automobilistes conteste cette augmentation…

« Si l’on se réfère aux textes réglementaires en vigueur, le contexte économique actuel ne devrait entraîner aucune augmentation, et la loi tarifaire applicable devrait même donner lieu à une baisse des tarifs ». déclare Daniel Dechaux, Président de la commission infrastructures et réglementation de « 40 millions d’automobilistes ».
 

Le gouvernement aimera augmenter la redevance domaniale (qui depuis 2008 s’élève à 170 millions d’euros et qui n’a pas augmenté depuis), versée en contrepartie de l’occupation du domaine public par les sociétés concessionnaires, mais ceux-ci s’y oppose et menace d’augmenter les péages.
 

L’Etat, cherche aussi un accord (financier) avec les autoroutiers, sur la préservation de l’environnement, de la biodiversité, la construction de mur antibruit, la récupération des eaux de pluie, et offre en échange  la prolongation des concessions d’une ou plusieurs années.

Source le Figaro.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article