Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Et moi et moi et moi…

25 Octobre 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #avenir

« Sept cents millions de Chinois et moi et moi et moi …»

Des territoires entiers d’Ile de France semblent oubliés par les nouveaux projets de création ou de modernisation des lignes de transports…

Les médias, les politiques annoncent chaque jour que plusieurs dizaines de milliards seront nécessaires pour construire le Grand Paris ou l’Arc Express, mais que les débats et les projets avancent…


le-grand-paris-transports.jpg


Tous ces discours donnent un sentiment d’abondance, d’une transformation réaliste du réseau francilien et chaque municipalité veut sa part du renouveau des transports, sa station de métro, son train, ou sa gare RER…

Pourquoi eux et pas nous ?

Poussés par les électeurs, les maires, les députés et les élus de tout bord se livrent à une surenchère et demande une profonde rénovation ou une création de lignes de transports rapide, efficace, confortable au plus vite, voire tout de suite…

Le raisonnement se tient, si l’État dégage des milliards pour construire le Grand Paris ce n’est pas quelques milliards supplémentaires nécessaires à la rénovation des RER et des lignes de trains qui changeront profondément la donne ?

Les élus ne peuvent leurrer les usagers, les poches de l’État, comme celles du Stif sont vides, il va falloir trouver de nouvelles taxes ou relever fortement les impôts, les prélèvements, pour dégager une marge permettant le début des travaux du Grand Paris (simplement le début).

Le Stif, cherche un moyen de décider le gouvernement à autoriser une augmentation forte du VT (versement transport)  au détriment des entreprises de la région, et souhaite emprunter les fonds supplémentaires nécessaires sur les vingt prochaines années pour financer l’Arc Express.

Le Val d’Oise, le Val de Marne, et l’Essonne se sentent léser par les deux projets et réclames une rénovation rapide des RER…

 

5-0245.jpg


Je parle des usagers des lignes B sud et D quoique ceux qui empruntent la ligne A (Cergy, Saint Germain en Lay) ne sois guère mieux loti …

Les élus de ces départements se tournent curieusement vers l’État, au lieu de faire part de leurs doléances au Stif ? Les plus « virulents » sont des élus socialistes de l’Essonne, ils souhaitent surement éviter un conflit d’intérêts…

Si l’on se penche sur le bilan 2009 du Stif il apparaît que l’amélioration apportée aux lignes B et D changera rapidement les conditions de transport.


Comment, concilier la création de nouvelles lignes de transports nécessaire au développement économique de la région capitale et la rénovation indispensable des lignes existantes ?

Si le Stif renonce au projet Arc Express, le financement de la rénovation reste possible…


© texte et photo Oscar

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article