Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Dépasser les bornes ?

2 Décembre 2009 , Rédigé par Oscar Publié dans #électricité

Voilà une semaine que je n’ai pas parlé de la voiture électrique (et je sais que cela vous manque). Depuis quelques temps, je cherchais qui pouvait bien fabriquer les bornes de rechargement pour ces « fameuses voitures » que les constructeurs nous promettent.

La société DBT (la Douaisienne de Basse Tension) une PME installée dans le nord de la France, est spécialisée dans l’électrification d’espace urbain (alimentation des campings, places de marchés, zones commerciales et portuaires).

Cette PME se présente comme leader  sur le marché de l’alimentation électrique de véhicules  (voitures, camions) en fait, elle semble bien seule à croire que le marché va se développer et croître…

Les grandes entreprises comme Schlumberger, Legrand, Schneider Electric, se sont désengagées du marché des  bornes électriques depuis 1995 (suite au succès rencontré sûrement).
voir 

 

Depuis 1994 cette société a installé 4300 bornes de rechargement pour les véhicules électriques en France, et la totalité des bornes de surface parisiennes, accessibles grâce à une carte délivrée par la mairie et qui permet « gratuitement » de recharger son véhicule.

Les points de rechargement qui sont répartis sur l’agglomération (voir carte) permettent une recharge simple (longue) de plusieurs heures suivant la capacité de vos batteries. Plusieurs véhicules peuvent être rechargés( 4 prises par bornes, scooters ou voitures ) ensembles, de fait ce sont de grosses prises multiples posées sur les trottoirs…
 

Ces installations ne proposent pas de « charge rapide » ou autre procédé permettant de raccourcir le temps de rechargement (c’est une autre technologie).

Alors combien pour une borne ? Environ 3000€ pièce sans l’installation, et les travaux nécessaires à son bon fonctionnement (c’est cher) car le nombre à installer dépend du parc de véhicules :  sachant qu'une voiture (ou un scooter) réclame trois points de rechargement (pour faciliter les déplacements)…

Le ministre de « l’Ecologie » souhaite qu’un réseau de 4,4 millions de bornes soit implanté (à l’horizon 2020 entreprises, particuliers, état) pour installer la voiture électrique…

La société DBT sera très attentive à la part financière réservée à l’automobile décarbonée dans le « grand emprunt », et suit aussi de très près le système de location de véhicules électriques Autolib’ et se dit prête à répondre à la demande…

DBT continue à installer des bornes sur des parkings, dans des centres commerciaux (à la demande des gestionnaires).  Dans les années 90 il a manqué des points de recharge et cela a sûrement participé à l’échec de ce mode de déplacement…

A mon avis ce n’est pas la seule raison…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article