Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

C’est Bolloré

16 Décembre 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #Auto Lib

À minuit, Annick Lepetit a brulé la politesse à tout le monde, en annonçant que le groupe Bolloré a emporté le contrat et se avant le vote du syndicat mixte Autolib'. Cela devient vraiment une habitude chez certains politiques : soit on bourre un peu les urnes, soit on annonce le nom du vainqueur avant le vote…

Le dossier présenté par Bolloré est selon la Mairie de Paris, le plus proche du cahier des charges, les autres candidats ont visiblement hésité devant l’investissement nécessaire à la mise en place de ce service. Mais rien n’est perdu, car Vinci Park, la SNCF ou la RATP ont  quelques arguments à faire valoir : Vinci Park dispose d’emplacement dans les parkings dont il assure la gestion, la SNCF possède de la place à proximité des gares ainsi que la RATP…

Le groupe Bolloré pour ce projet présente un véhicule (encore à l’état de prototype aujourd’hui) un système de gestion, c’est tout.

L’usine Pini Farina qui doit assurer la production de la Blue Car est en faillite, à ce jour aucun autre lieu de production en série pour la Blue Car n’est prévu.

Coté financement, la Mairie de Paris prévoit de débloquer 35 millions d’euros, chaque municipalité associée au projet versera (en échange d’une redevance) 50 000 € par bornes au groupe Bolloré apparemment c’est tout.

En échange, le   groupe Bolloré prévoit l’embauche de 800 personnes chargées de « faciliter » la réservation des voitures et la location ainsi que le retour, et l’entretien du dit véhicule.

Techniquement la voiture ait prévu rouler 250 km, elle dispose de 4 places et devrait se recharger en 4 heures sur les bornes « rapides ».

J’ai déjà abordé ce problème avec un ingénieur (EDF) qui m’a précisé que pour charger des véhicules électriques en peu de temps il faut installer des bornes de 50 kWh l’électricien français refuse actuellement une telle puissance, car le réseau électrique ne supportera pas (surtout en hiver) une telle surcharge. Les emplacements seront répartis sur la voie publique et dans des parkings souterrains plusieurs véhicules (6 ou 8) par zone.

Pour terminer la location est prévue en ligne directe ce qui signifie comme un taxi, du départ à une arrivée choisie et réservée à l’avance, oui il faut réserver au départ et a l’arrivée (pour avoir une place). La première demi-heure est fixée à 5 € la suivante à 9 € ce qui en gros représente le prix d’un taxi, car il faut ajouter un abonnement mensuel de 12 €.

A propos combien parcourt'on de km en une demi heure a Paris ?

La rentabilité ? Le seuil de rentabilité est fixé a 200 000 abonnés (c’est beaucoup) au dessous rien ne garantit que le service va perdurer…

Pour le savoir, rendez-vous en septembre 2011  

 

© Oscar

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article