Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

Auto’lib c’est fini ?

9 Novembre 2009 , Rédigé par Oscar Publié dans #Auto Lib

La dernière sucrerie pour Bobos a du plomb dans la portière…

Le système de location de véhicules électriques en libre service « Auto’lib » a fait l’objet d’une étude « réaliste » de la part des partenaires du projet.

La SNCF,  partenaire déclarée du projet, a fait réaliser une étude de faisabilité

«Nous avons beau tourner le problème dans tous les sens, nous sommes toujours déficitaires» déclare un cadre de la SNCF.

 lien

http://www.lefigaro.fr/societes/2009/11/09/04015-20091109ARTFIG00395-autolib-perdra-de-l-argent-.php

Cette étude met en évidence les faiblesses du projet :

- Le nombre d’abonnés incertain, car le service sera payant contrairement au  Vélib…

- Le vandalisme qui coûterai très cher…

- La gestion du parc, la recherche des voitures dispersées dans l’agglomération.

- Aucun constructeur automobile ne veut investir un euro dans la création d’un tel véhicule  pour une si petite série (environ 3500 à 5000 autos).
 

Le nombre d’abonnés nécessaire est important ;  le prix fixé à 20 euros mensuels plus 5 euros la demi-heure, est dissuasif en regard du service rendu (Paris dispose de transports en commun, de taxis, de loueurs de voitures en nombre). La circulation dans l’agglomération est de plus en plus difficile en voiture (électrique ou pas). Le vandalisme fait peur car le prix de chaque voiture est de 25 000 €. En 2 ans le parc de Vélib a été renouvelé complètement, vol, vandalisme, disparition… quel sort sera réservé a ces Autolib

Etudier, construire, tester, un nouveau véhicule représente un investissement énorme : à chaque fois passer  les tests de sécurité, créer des chaînes de montage, pour un projet particulier  qui représente entre 3000 et 5000 voitures … 
 

Les véhicules qui pourraient actuellement répondre à l’offre sont construits pour une autre destination (flotte d’entreprise, locations, administrations) ils seraient trop coûteux à adapter au cahier des charges d’Auto lib, de plus ils (Renault, Bolloré, Smart…) ne sembles pas intéressés par le projet...

Voir lien fée électricité
 

Il est probable que les banquiers et les assureurs sollicites pour le projet ont manqué d’enthousiasme, face aux risques financiers, de vol, vandalisme, accidentologie…en effet,  louer une voiture à de nombreux conducteurs différents, sans prendre les précautions habituelles des sociétés de locations de voitures (cautionnement, vérification des permis) serait aventureux ?

La SNCF va se retirer du projet  sur la pointe des pieds ? renégocier sa participation ?

La mairie de Paris déclare que le projet suit son cour… en cas d’échec elle trouvera une porte de sortie honorable, cela n’entamera pas la détermination des élus Parisiens, et un autre projet permettra de continuer la partie de « Boneto ». 

A suivre 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article