Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

À l’amende

25 Avril 2010 , Rédigé par Oscar Publié dans #STIF

Le président du Stif nouvellement réélu tape du poing sur la table, et propose de mettre à l’amende la RATP (25 millions d’euros) que le syndicat des transports ne versera pas à la Régie.

En cause ? La régularité du service sur les RER B et A, les chiffres fournis par la régie selon Jean Paul Huchon ne correspondent pas à la réalité vécue par les usagers…

 

images-4-1137.jpg


Le RER A transporte depuis longtemps plus d’un million de voyageurs quotidiennement, la ligne B affiche désormais une fréquentation de 780 000 personnes chaque jour, avec des pointes à 870.000 certains jours (les jours de fêtes ?), c’est la ligne la plus fréquentée en Île-de-France derrière le RER A. (le Parisien)

Pierre Mongin (patron de la RATP) s’exprimait récemment devant une commission de sénateurs : « le surplus de trafic ne peut plus être absorbé sans investissement important et il ajoute : aujourd’hui, les infrastructures sont trop vétustes pour supporter un surcroit de rames et de trajets, dans les 10 prochaines années l’augmentation de la fréquentation se fera sur les lignes existantes ». La ligne B fait face depuis 3 ans a un surcroit de 200 000 voyageurs…

 

Guillaume Pepy, le patron de la SNCF est sur la même ligne

"Nous n'avons pas les moyens d'atteindre les objectifs de régularité fixés par le Syndicat des transports d'Île-de-France…


Les premières causes de retards : la vétusté du matériel roulant, certaines rames du RER B datent de 1982, et ne sont plus adaptée a un nombre de voyageurs croissant…

Les voies de circulation, en mauvais état, la signalisation, l’obligation de partager les voies (RER B et D) sur la portion Chatelet gare du nord faute de tunnel séparé

Pour le RER A les mêmes causes produise les même effet avec en plus une sur fréquentation qui augmente le temps d’arrêt à chaque station. La descente, et la montée des voyageurs sont très longues… Plusieurs centaines de voyageurs se croisent dans chaque rame sur les quais.

 

images-4-1158.jpg


Le Stif sur ces lignes fixe la régularité à 30 trains par heures (aux heures de pointe) ce qui fait un train toutes les deux minutes (facile).

Pour parvenir à cette régularité la RATP doit maitriser le temps d’arrêt maximum a chaque stations : 50 secondes. Dans certaines stations sur les lignes RER le temps de montée, de descente est beaucoup plus long (la Défense, Chatelet les Halles, gare de Lyon) ce qui décale d’autant la rame suivante et fait baisser la régularité.

Alors a quoi rime les gesticulations du président du Stif ? A montrer que les politiques se préoccupent des transports en commun ?  Aux voyageurs mécontent que cela ne se passera pas comme ça ?

Pour améliorer les transports : il faut du personnel supplémentaire, des travaux de rénovation des voies, des trains en état de fonctionnement, la création de lignes…Et des investissements…

Distribuer des mauvais points, des “malus” aux sociétés de transports revient à diminuer leurs moyens et à affaiblir encore l’offre pour les clients…

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article