Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
avez-vous fait bon voyage

CPAM *« malade » du transport

28 Septembre 2009 , Rédigé par Oscar

Les caisses primaires d’assurance maladie voient les frais de transport des malades exploser, dans chaque région l’assurance maladie prend des mesures pour endiguer le flot des dépenses lié aux déplacement vers les centres de soins.

 La réforme hospitalière éloigne les centres médicaux, les hôpitaux fermenta, certains services sont regroupé chirurgie, cancérologie… pour les malades il n’est pas rare de faire 100Km (en province) pour des soins, une consultation…
 

 La CPAM du Lot voit les frais de transport augmenter de 10pour les sept premiers mois de cette année. En cause le trop grand nombre de prescriptions des médecins libéraux, mais aussi du secteur public hospitalier et annonce une « chasse aux fraudeurs »

lien

http://www.ladepeche.fr/article/2009/09/22/677426-Depenses-de-transport-la-CPAM-veut-stopper-l-hemorragie.html#

  

A  Lille la CPAM souhaite réduire fortement le recours aux ambulances et encourage les patients a prendre les transports en commun, leurs voitures, les taxis conventionnés, et signale que ces moyens de transport sont aussi « remboursables » et espère ainsi faire 4 millions d’euros d’économie…

lien

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2009/09/28/article_la-secu-veut-diminuer-le-cout-des-transp.shtml
 

Paris a signé une convention avec des société de taxis permettant le transport des malades moyennant une « remise » la CPAM réglerai sous cinq jours le montant du transport. Depuis mai dernier, les taxis attendent  le remboursement de l’assurance maladie avec quelquefois des milliers d’euros « dehors ».

lien

http://crabistouilles.blogs.liberation.fr/mda/2009/09/la-chasse-aux-taxis-conventionnés-parisiens.html#

La prise en charge du transport des malades est essentielle pour garantir l’accès aux soins de tous. L’isolement, la maladie, l’âge, les réformes successives des services de santé, qui entraîne la fermeture des d’hôpitaux de « proximités »

nécessite des transports sanitaires performants.

Certains abus existent, de la part de patients, de professionnel de santé, ou de transporteurs peu scrupuleux qui considèrent que « la  sécu  ils la payent (de plus en plus cher) donc … »

Allez encore une réforme… pour la route ?

*Caisse Primaire d'Assurance Maladie 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article